Reg. Stampa num.22 del Tribunale Ordinario di Torino - 11 Marzo 2011

redazione@civico20news.it

Cronaca Internazionale

L'histoire des Gilets Jaunes – première partie

Une chronique de la situation en France.

10 Gennaio
08:30 2019

Un timing de la situation en France, depuis le début du phénomène “Giles Jaunes”, écrit avec l’aide d’un citoyen français qui connaît profondément les dynamiques politiques dans la Nation. L’objectif est la découverte des liens cause-effet responsables de la grogne : toujours en condamnant les ravages et la violence des casseurs qui rien partagent avec une manifestation civile et correcte.

 

*********

Introduction

Des réformes structurelles ont été prises conformément au programme électoral du candidat Emmanuel Macron à la présidentielle : Droit fiscal (transformation de l’ISF en IFI), Droit du travail assoupli, Suppression de  charges sociales (remplacées par la CSG, afin de doper la compétitivité des entreprises sur les marchés internationaux), réforme du Statut de la SNCF (en échange de la reprise de son déficit), etc…

Ces réformes n’ont pas été faites dans les trente dernières années, donc elles inquiètent nombre de gens.

Pour les particuliers aucune amélioration sensible n’est ressentie, car les réformes nécessitent un délai entre leur mise en application et le redressement de la situation économique espéré.

Ce moment d’attente est difficile et n’engendre pas une confiance dans l’avenir tant que la croissance ne s’est pas développée.

Résultat ? Les entreprises ont obtenu des améliorations, alors que les travailleurs modestes ne constatent pas d’amélioration, et les retraités ont subi de plein fouet une baisse de revenu, car ils ont dû payer une nouvelle taxe sans contre partie.

Donc la grogne des Français en cette fin d’année.

 

Le détonateur de la crise

Dans cette situation difficile, les annonces des taxes écologiques (notamment l’augmentation du prix des carburants avec mise en parité essence-diesel) ont créé un choc en France, où les Politiques ont poussé les constructeurs à choisir des moteurs diesel. Les taxes ont suscité un vent de panique chez les plus modestes - donc chez qui utilisent des modèles anciens, gros consommateurs de gasoil et parfois obligés de faire de longs parcours pour aller sur les lieux de travail, d’administration, ou de santé. Dans certaines régions ces dépenses sont plus importantes que pour des habitants de grandes villes disposant de transports en commun.

Selon les informations, la première manifestation contre ces dépenses supplémentaires a été organisée par le réseau français de Facebook, et les craintes de taxation à venir sur les réseaux de vente tels qu’Amazon ne sont peut-être pas  étrangères à ces événements.

 

À suivre…

 

(Image prise de Il Tempo)

 

Condividi l'articolo

Autore dell'articolo

Commenti all'articolo